Vivre dans la synchronicité

« Lorsque vous permettez à la Création de fonctionner de la manière dont elle a été conçue pour fonctionner, votre vie devient une explosion extatique de synchronicités.
Vous vous retrouvez toujours exactement là où vous avez besoin d’être quand vous avez besoin d’y être avec les personnes avec qui vous avez besoin d’y être.
Pas une seconde avant d’avoir besoin d’y être, mais pas une seconde plus tard non plus. Il s’agit de s’ouvrir à un timing parfait, en étant qui vous êtes vraiment.
Parce qu’en fait si vous n’êtes pas qui vous êtes vraiment, si vous ne vivez pas dans le présent en étant qui vous êtes vraiment, alors comment ce qui est représentatif des vibrations des choses que vous préférez peut-il vous trouver « si vous n’êtes pas à la maison » ?
Plus vous vivez dans le présent, plus les choses peuvent vous trouver.
Pourquoi ? Parce que « MAINTENANT » est le seul temps qui existe, donc ces « choses » que vous voulez ne peuvent PAS vous trouver dans les « ALORS » ou les  » QUAND ».
Elles ne peuvent vous trouver que lorsque vous êtes dans le « MAINTENANT »
~ Bashar ~ (En anglais)

« Parce qu’en fait si vous n’êtes pas qui vous êtes vraiment » cela veut dire quoi ?
Cela veut dire pour commencer : ne pas mentir, tout simplement.
Quand nous mentons, nous le savons tous, parce que nous le ressentons. Et ce que nous ressentons c’est cette séparation d’avec qui nous sommes vraiment.
Pourquoi les gens mentent-ils ? Par peur. Rien d’autre.
Se donner la règle de « dire la vérité » c’est faire face à ses peurs. C’est se poser la question : « mais de quoi j’ai peur au juste ? » Y répondre et dépasser ses peurs (en sachant que 98% de nos peurs sont illusoires, totalement fausses.)

Tout est Un.

Remplacer « je travaille dur » par « je me sens bien »

Remplacer : « je travaille dur » par « je me sens bien ».

quand je me sens bien, l’énergie circule dans mes cellules,
quand je me sens bien, je rajeunis,
quand je me sens bien tout se met bien, en place dans ma vie,
quand je me sens bien, je fais des belles rencontres, 
quand je me sens bien, j’attire des hommes/des femmes qui me plaisent et à qui je plais comme je suis,
quand je me sens bien, j’attire l’emploi parfait
quand je me sens bien, les projets enthousiasmants viennent à moi facilement
quand je me sens bien, j’attire des belles personnes,
quand je me sens bien, j’attire toutes les bonnes choses dont j’ai besoin.

Vous pouvez remplacer toute obsession que vous avez par « je me sens bien ».

Par exemple si vous avez l’obsession « je travaille dur » alors ce donne :

Quand je me sens bien tout se met bien, en place dans ma vie,
quand je me sens bien, je fais des belles rencontres, 
quand je me sens bien, j’attire l’emploi parfait
quand je me sens bien, les projets enthousiasmants viennent à moi facilement
quand je me sens bien, j’attire des belles personnes,
quand je me sens bien, j’attire toutes les bonnes choses dont j’ai besoin.

Par exemple si vous avez l’obsession de l’argent alors ce donne :

Quand je me sens bien tout se met bien, en place dans ma vie,
quand je me sens bien, mon compte en banque s’accroît, 
quand je me sens bien, l’argent arrive facilement à moi, partout et tout le temps
quand je me sens bien, les projets enthousiasmants viennent à moi facilement
quand je me sens bien, j’attire des projets qui enrichissent tous ceux qui y participent,
quand je me sens bien, j’attire des belles personnes pour des projets enthousiasmants
quand je me sens bien, j’attire toutes les bonnes choses dont j’ai besoin.

Bienvenue !


 

Toutes les relations sont un miroir

Dans une relation amoureuse tout est exposé.

Ce matin j’ai entendu cette phrase dans une série télévisée :

« Une relation amoureuse c’est comme une opération à cœur ouvert, tout y est question d’exposition. Vos peurs sont exposées, votre cœur est exposé, votre corps est exposé. L’important c’est d’avoir totalement confiance en la personne qui va tenir votre cœur entre ses mains. »

La première partie de la phrase est joliment dite pour décrire ce qu’est une relation amoureuse : cette EXPOSITION.

Dans un bloc opératoire, il vaut mieux, en effet, que le chirurgien, dont c’est le métier, il a été formé pour ça, sache ce qu’il fait, la CONFIANCE dans les qualités professionnelles du chirurgien est indispensable. La personne accepte d’être endormie et de laisser le chirurgien faire son travail, c’est dire la CONFIANCE qu’elle donne au chirurgien. Il vaut mieux donc que le chirurgien soit bien formé aux actes précis qu’il va poser sur le corps de la personne endormie.

C’est étrange cette analogie avec le « bloc opératoire », dans une série télévisée du 21ième siècle, qui raconte des histoires pour des téléspectateurs adultes, parce que cela fait penser à « La Belle au Bois Dormant » : une belle femme endormie qui est réveillée par son prince charmant « qui tiendra donc son cœur dans sa main (comme un chirurgien) ».

 

Au 21ième siècle, nous avons encore et toujours le même conte pour enfant. Ce n’est plus un « chevalier sur son cheval » c’est un « chirurgien dans un bloc opératoire » qui tient notre coeur, notre corps et notre vie entre ses mains !

Mais l’analogie avec le bloc opératoire était bien trouvé parce qu’en effet, dans une relation amoureuse tout est exposé. Tout y est exposé y compris et surtout  ce que nous ne voulons PAS qui le soi.

Parce qu’il est tout simplement IMPOSSIBLE de faire autrement.

Vous ne pouvez PAS aller à votre travail en disant « je vais laisser mes émotions à la maison ».

Vous ne pouvez PAS aller chez le boulanger en disant : « je vais laisser mon imagination à la maison ».

Vous ne pouvez PAS vous rendre à un entretien d’embauche en disant : « je vais laisser le problème avec mon père à la maison ».

Vous vous déplacez comme un « tout », partout, tout le temps, avec vos forces et vos faiblesses, vos doutes et vos certitudes, une « énergie » à laquelle la Loi d’Attraction répondra tout le temps et partout.

Nous nous déplaçons tout le temps, partout, comme une « énergie » à laquelle la Loi d’Attraction (en terme scientifique j’utiliserais le terme de « Loi de résonance » mais Loi d’Attraction c’est plus compréhensible et facile pour tout le monde tout en étant juste ) répondra tout le temps et partout.

C’est pour ça que ce n’est pas les « apparences » qui régissent les relations, TOUTES les relations, y compris donc les relations dites « amoureuses » : c’est la Loi d’Attraction qui est à l’œuvre.

Vos relations sont votre miroir

Le premier principe scientifique de toutes les relations c’est : VOS RELATIONS SONT VOTRE MIROIR.
Le deuxième principe scientifique de toutes les relations est : LA LOI D’ATTRACTION EST A L’OEUVRE PARTOUT, TOUT LE TEMPS, AVEC TOUT LE MONDE quand vous vous promenez dans la rue, à l’école, sur votre lieu de travail ou dans un bloc opératoire.

Si on sort des histoires de contes de fées, dont le bloc opératoire n’est qu’une nouvelle forme de « princesse endormie », la différence c’est que dans les relations amoureuses, ici pour le chirurgien donc, qui remplace le « prince charmant », tout est exposé aussi : son cœur est exposé, ses peurs sont exposés, son corps est exposé.

Dans une relation amoureuse, donc, les deux partenaires de la relation sont exposés, ce qu’ils veulent et ce qu’ils ne veulent PAS qui soient exposés.

Oh ! Nous aimons exposés nos forces et nos qualités et nous n’aimons pas du tout que quelqu’un appuie sur nos faiblesses, nos peurs et nos doutes.

Parce que nous-mêmes nous avons peur de nos peurs et de nos doutes….

Quelle est alors LA clé des relations amoureuses ?

La CONFIANCE.

 

Dans le conte de « La Belle au Bois Dormant », la princesse est endormie. La femme est donc censé se livrer corps et âme au prince en toute CONFIANCE. 

En plus de transmettre une culture du viol : un baiser sur la bouche d’une femme INCONSCIENTE est censé la réveiller… Alors que c’est ni plus ni moins qu’une agression sur personne en position de ne PAS donner son consentement. C’est une culture d’agression qu’on enseigne aux petits garçons et aux petites filles. Après on s’étonne qu’il existe de Harvey Winstein ? 

Sans parler des autres agressions sur des personnes qui ne sont pas en mesure de donner leur consentement…..

Qu’en est-il du prince dans l’histoire ?

Il ne se livre pas, il n’a PAS le droit d’avoir peur, PAS le droit d’avoir des doutes….

Qu’en est-il de SA CONFIANCE à lui dans la femme ?

Dans les « contes de fées » la question n’existe même pas.

On ne lui laisse le choix QUE du « repli sur soi » ou de « l’agression ».  Qu’est-ce que la pornographie si ce n’est de l’agressivité dans une tentative désespérée de compensation traduire son besoin d’aimer et d’être aimé.e  que des business men avides et sans état d’Ame utilisent pour se faire de l’argent ? Il y a aussi « je vais appeler la police » . (J’ai vraiment entendu un chirurgien dire à une femme malade qui refusait l’inconscience répondre « je vais appeler la police« . Faut-il avoir peur, pour en arriver à faire appel à des « forces de l’ordre »…. Un chirurgien qui a peur parce que sa malade est une femme qui ne veut pas se comporter comme une princesse endormie, au contraire parce qu’elle réclame d’être réveillé et qui ne sait pas comment faire avec ses propres peurs ? 

LA clé des relations amoureuses c’est la CONFIANCE MUTUELLE.

 

PERSONNE ne tiendra VOTRE cœur entre SES mains.

Et vous n’êtes PAS dans un bloc opératoire.

VOUS TENEZ VOTRE CŒUR ENTRE VOS MAINS.

VOUS TENEZ VOTRE CORPS ENTRE VOS MAINS.

VOUS TENEZ VOTRE VIE ENTRE VOS MAINS.

LA clé de TOUTES les relations c’est la CONFIANCE MUTUELLE.

Alors qu’est-ce qui se passe, dans la vraie vie, dans les relations amoureuses ?

Tous les deux sont exposés.

Et tous les deux ont peur.

Tous les deux ont peur. Tous les deux ont peur. Et personne n’aime avoir peur. Et personne n’aime avoir peur. Comme enfants nous avions peur « d’un monstre qui est sous le lit » nous avons peur d’avoir peur.

Et comme nous avons peur d’avoir peur, beaucoup d’entre nous se referment plutôt que de voir leurs peurs s’exposer comme malgré nous à cause justement de l’amour qui est présent dans la relation.

(J’avais un enseignant qui disait : « quand l’amour est là, cela fait comme le liquide vaisselle : toutes les saletés remontent à la surface pour être lavées. » Un bain d’amour pour se libérer de tout ce qui entrave, mais qui doit d’abord remonter à la surface.)

Comme tous les contes de fées parlent de « femmes qui ont peur qui s’enfuient dans la forêt » alors les enfants apprennent que quand on est un être humain de sexe féminin c’est normal d’avoir peur.

Comme tous les contes de fées parlent de « princes qui sont sans peur qui vont dans la forêt » alors les enfants apprennent que quand on est un être humain de sexe masculin on n’a pas peur.

Sortons des contes de fées et revenons aux VRAIES relations amoureuses, entre adultes autonomes, réveillés, consentants, dont la CLE  est la CONFIANCE MUTUELLE.  

Et la CONFIANCE cela commence par SOI.

C’est en VOUS que vous devez avoir CONFIANCE pour avoir CONFIANCE dans vos relations, TOUTES vos relations et pour VOUS créer la vie que vous voulez et les relations que vous voulez.

C’est à partir de la CONFIANCE en SOI qu’on peut établir la CONFIANCE avec l’autre.

Quel est la merveille de l’amour ? Voir le positif en l’autre. Nous parons le partenaire de toutes les plus belles qualités : c’est ce qu’est l’amour, voir toute la beauté qui existe en l’autre.

Et les relations sont TOUJOURS un MIROIR.

Cette beauté que nous voyons en l’autre est VRAIMENT aussi la nôtre.  

Cette beauté, c’est l’Alignement avec  NOTRE SOI, que nous voyons en l’autre.

Au début de la relation, tout est magique.

Nous baignons littéralement dans la beauté et dans la joie. 

La Joie de l’Alignement avec qui nous sommes vraiment.

La Joie de l’Alignement avec son Etre Véritable.

C’est ce qui se passe pour les deux partenaires.

Mais la Vie est un processus dynamique.

Alors au bout de quelque temps, les peurs de chacun vont s’exposés, juste parce que la Vie est croissance et développement.

Et quand les peurs se montrent mais qu’on ne sait pas dire « j’ai peur« , surtout pour « des valeureux chirurgiens princes de temps modernes », alors cela donne : CONFLIT. 

Surtout pour « des princesses affolées qui veulent s’enfuir dans la forêt » qui pensent qu’un « valeureux chevalier va leur enlever le mauvais sort » alors cela donne : CONFLIT.

Alors cela donne : CONFLIT.

Nous sommes TOUS des êtres humains, que nous soyons de sexe féminin, ou de sexe masculin, noir, ou blanc, riche ou pauvre etc.. , nous fonctionnons tous sur les mêmes principes universels.

La Paix n’est pas une histoire de sexe.

Beaucoup de gens croient que vivre dans la paix c’est « absence de conflit ».

Vivre dans la paix c’est savoir gérer les conflits.

Les conflits sont inhérents à la Vie parce que nous sommes TOUS uniques, avec des points de vues différents.

Les conflits sont TOUJOURS une source de développement de potentiels et de créativité.

Les points de vue différents,  la diversité c’est ce qui fait la richesse de la vie et des relations qui permettent un enrichissement mutuel.

LA clé des relations amoureuses c’est la CONFIANCE MUTUELLE pour être capable de GÉRER LES CONFLITS quand ils apparaîtront parce qu’ils apparaîtront, c’est inévitable. Il vaut mieux le savoir à l’avance.
En sachant qu’à la racine de tout conflit, ne réside que la peur dont le but n’est que de ramener à la confiance et développer encore plus de confiance en SOI et dans la VIe.

 

Voilà la meilleure manière de vivre ses relations amoureuses : SON cœur et SA vie entre SES mains en sachant que les relations amoureuses sont UN MIROIR pour nous permettre de grandir à Soi, à qui nous sommes vraiment et à la Vie.

 

VOUS ETES VOTRE PRINCE CHARMANT.

 

VOUS ETES VOTRE PRINCESSE CHARMANTE.

 

Et la sexualité, consentie, partagée (et plus ces baisers sur une femme endormie d’un homme qui n’a pas le droit d’avoir peur alors vaut mieux que la femme soit endormie comme ça je  ne suis pas susceptible de voir mes peurs.) c’est vraiment la plus belle manière de partager l’AMOUR INCONDITIONNEL, de deux Âmes qui se retrouvent pour grandir et évoluer ensemble dans la danse cosmique de l’Univers.

 

Vive le sexe consenti, partagé, aimant entre personnes qui en ont enfin finies avec les histoires à dormir debout : c’est cool de le vivre à deux !👍😊😍

 

Vive l’Amour.

Vive la Santé.

Vive la Sexualité Epanouie.

 

Vive l’Abondance !

 

Avec la Joie pour guide.

 

Tout est Un.

 

Chantal Attia

« Réaliser l’Union ».

Une physicienne pour la Santé et l’Abondance

Réaliser l’Union, S’Aligner avec son Etre Véritable

Nous sommes deux en Un.
L’Union a réalisé est d’abord avec soi et Soi.
Le sentiment d’abandon est un état d’insécurité lié à la séparation avec qui on est vraiment, son Etre Intérieur, son Âme et son Amour Inconditionnel.
Notre soi, notre corps physique/personnalité, habille notre Âme Éternelle, notre Soi non matériel.

La guérison c’est cette Ré-Union de soi avec Soi, ces retrouvailles, cet Alignement avec son Etre Véritable.

 

 

Bienvenue !


 

 

 

 

 

Vos critères sont la manière dont vous vous sentez

Vos critères sont la manière dont vous vous sentez. Vous ne pouvez pas guider VOTRE vie par les critères de quelqu’un d’autre et vos critères sont la manière dont vous vous sentez.

Votre corps est biologiquement doté de VOTRE système de guidance (pas celui du voisin, ni de votre mère, ni de votre père, ni de votre petit.e ami.e).

Quand vous vous sentez bien il y a un double avantage :

– le premier avantage immédiat : vous vous sentez bien dans le moment, ici, maintenant

– le deuxième avantage : votre chemin de vie se fait dans l’aisance et la facilité, VRAIMENT

Le plus difficile c’est de CROIRE que quand on se sent bien CELA SUFFIT ! Et que cela suffit pour savoir qu’on est dans la bonne direction dans sa vie et que ce qu’on veut se réalisera.

Parce qu’on nous a appris l’inverse.

Notre médecine par exemple EST violente. 
Enlever un organe pour guérir quelqu’un EST violent.
Une chimiothérapie C’EST violent mais pourtant on dit : « c’est pour ton bien« . 
Le confinement qu’on a imposé aux gens EST violent on a dit aussi : « c’est pour votre bien« .

(Depuis le 18 mars j’ai alerté que cela n’était pas utile et que seules les personnes âgées seraient très touchées en donnant les raisons dans ma vidéo : La vérité sur le coronavirus )

Nous avons une médecine violente parce que nous avons une société violente, où dés l’enfance, les parents eux-mêmes, conditionnent les enfants à ne PAS respecter leur système de guidance NATUREL de bien-être.

La question, en tant que parent, est donc :

– « Comment faire pour accompagner mon enfant de manière à respecter mon système de guidance naturel de bien-être à moi et son système de guidance naturel de bien-être à lui ? »

Pour respecter votre système de guidance à vous j’ai écrit un livre « Réaliser l’Union » et j’ai commencé à mettre des vidéos plus précises en ligne dont celle-ci :

Ensuite vous devez vous rappeler qu’une famille c’est comme une équipe, tout le monde grandit ensemble, ce n’est pas seulement les enfants qui grandissent.

Vous devez vous rappeler LA règle des relations, de toutes les relations : vos relations sont VOTRE miroir.

Vous devez vous respecter pour que votre enfant apprenne naturellement le respect de lui à vos côtés.

Vous devez vous aimer inconditionnellement pour que votre enfant apprenne naturellement à ne pas se couper de l’amour inconditionnel déjà en lui.

Vous ne devez pas confondre « contrôle » et « amour ». 
Qu’est–ce que le contrôle ? Le contrôle c’est dire :
« Fait comme JE te dis parce que JE t’aime et si tu m’aimes alors tu fais comme JE te dis« .

L’amour c’est l’Essence de qui nous sommes, c’est la liberté d’être qui on est et de suivre son système de guidance, c’est l’inverse du contrôle.

Vos critères pour votre vie sont la manière dont vous vous sentez. 

Cherchez les pensées et les actions qui vous font vous sentir bien pendant que vous les pensez, que vous les contemplez, que vous les dites ou que vous les faites.

Nous ne sommes pas venus pour souffrir, cela n’a aucun sens. Mais pour vivre dans l’aisance et la joie ce que nous avions prévu de rayonner.

Tout est Un.

Chantal Attia
Physicienne pour la Santé et l’Abondance
« Réaliser l’Union »

Bienvenue !


 

 

 

La mort n’existe pas

L’Energie est une transformation de quelque chose qui existe déjà. 
L’Energie ne naît pas. L’Énergie ne meurt pas. 

Ainsi, du point de vue de la physique, comme toutes les religions l’ont affirmé, personne ne meurt.

Comme vous le savez il y a beaucoup de groupes dans le monde, d’individus dont l’intention est la Réalisation.  Je ne connais pas de groupe (de qualité) en France, mais plusieurs aux Etats-Unis. La langue est donc l’anglais. J’ai décidé de vous traduire l’échange qui s’est produit entre un enseignant spirituel, Geoffrey Hoppe, d’un ces groupes The Crimson Circle et un des participants, Sart, qui est récemment décédé d’une crise cardiaque. Sart est un des participants de longue date des séminaires animés par Geoffrey Hoppe/Adamus.

Un échange qui fait écho à la consultation que j’ai donné hier, à quelqu’un dont la demande était « je veux être alignée avec mon Etre Véritable », qui a trouvé cela délicieux et avec qui j’ai insisté : « en étant ICI sur Terre ».

 « Sart est mort, il a eu une crise cardiaque » dit sa femme à Geoffrey Hoppe. Geoffrey décide de « contacter » télépathiquement Sart qui se trouve de l’autre côté du voile, pour savoir ce qu’il s’est passé. 
Geoffrey :
« j’ai décidé de voir si je pouvais «me connecter» avec Sart. Ce n’était pas très difficile car tout de suite je pouvais sentir sa présence et sentir son sourire. 
– « Bon sang, Sart, qu’est-il arrivé ? » ai-je demandé

Sart :
– «  »Oh merde ! » ai-je entendu Sart répondre. « Une minute, je pelletais de la terre et la minute suivante, j’étais face contre terre dans mon salon, plus mort qu’une grosse pierre. »

Geoffrey : J’ai demandé comment il allait.

Sart :
– « Hé mec, je suis dans un endroit bizarre à ce moment ! J’ai l’impression d’avoir traversé un tunnel et maintenant je suis un peu coincé. Je sais que mon corps est mort mais je ne sais pas où je suis. Pourrais-tu revenir faire le point avec moi plus tard ? J’ai besoin de comprendre où je suis. Ce n’est pas mal, je me sens juste un peu perdu en ce moment, comme si  : « je ne suis pas ici » et « je ne suis pas là » « 

Geoffrey : Nous avons appris plus tard que Sart avait pelleté de la terre dans sa cour et a ensuite eu une crise cardiaque quand il est rentré chez lui. Il était seul quand il a trépassé. Son corps a été retrouvé le lendemain quand des amis inquiets n’ont pas pu le joindre. J’ai repris contact avec lui plus tard dans la journée. 

C’était totalement différent de notre rencontre précédente. La connexion était claire et Sart se sentait beaucoup plus léger. Sa voix ressemblait à la voix familière du Sart que nous connaissons tous et je l’ai vu porter sa marque de fabrique : son t-shirt gris.

– « Mec, tu ne croirais pas à quoi ça ressemble ici », a déclaré Sart avec un grand sourire.

J’étais content de savoir qu’il allait bien maintenant, mais j’étais aussi un peu irrité contre lui. 
– « Pourquoi es-tu parti ? » ai-je demandé

– « Merde ! je ne savais pas que j’allais partir. » a répondu Sart. « Une minute, je pelletais de la terre et la minute suivante, j’étais là. Je suppose que j’ai dû creuser ma propre tombe dans la cour « , a-t-il dit avec un clin d’œil.

Puis il m’a raconté le reste de l’histoire. Notre connexion était si claire que j’avais l’impression qu’il était assis à côté de moi, me racontant ce qui était arrivé. Il m’a dit qu’environ deux semaines avant de partir, il avait eu une expérience mystique. Il n’avait jamais rien ressenti de tel auparavant Il l’avait finalement « eu » ce dont Tobias et Adamus (enseignants guides spirituels) avaient parlé pendant des années. « Souvent, dit-il, nous entendons les mots, nous avons une compréhension mentale, mais nous ne l’incarnons pas pleinement dans notre chair. « 

Dans son expérience mystique, il a ressenti la beauté et la simplicité de tout, mais surtout de lui-même. Il a noté que tout avait une lueur dorée, y compris les autres, tout dans la nature, même ses propres pensées. Il n’y avait ni conflit ni dualité dans sa réalité maintenant, simplement l’aisance et la grâce.

À bien des égards, Sart a eu une vie difficile. Son père était strict et souvent physiquement violent. A un très jeune âge, Sart est devenu alcoolique, tout comme ses deux frères, et il avait plus que sa part de problèmes relationnels et professionnels. Sart avait un extérieur de style cow-boy, mais un cœur gros comme un bulldozer.

– « Après mon expérience mystique, je me suis demandé si j’étais illuminé », m’a dit Sart., j’ai essayé de demander à Adamus à ce sujet, mais il n’a fait que sourire. Je voulais vous contacter, mais je savais vous étiez occupé et de toute façon je me suis rappelé que vous avez dit que vous ne confirmeriez ni ne nieriez jamais quelqu’un sa réalisation. Alors j’ai gardé mon expérience pour moi. 
Ce sentiment a continué jour après jour, comme si toutes les pièces du puzzle étaient à leur place puis le puzzle s’est dissous. 
Je sais qu’il y a beaucoup de chemin, je me souviens avoir pensé que j’avais pris le chemin du « trou du cul » vous savez celui de « beaucoup de conflits et de batailles. » J’étais un maudit guerrier depuis longtemps, combattant tout sur mon chemin.
J’ai finalement abandonné mes combats et ma bouteille, et je suis allé sur le chemin spirituel, mais au fond j’étais encore un combattant. 
J’ai juste transféré le combat du monde extérieur dans mon monde intérieur. 
Je sais que tu penses que j’avais toujours une blague et un sourire, mais je me battais contre de gros démons en moi. Mon expérience mystique – c’est ainsi que je l’appelle, mais maintenant je me rends compte que c’était ma Réalisation (celle que Sart cherchait) était toute au sujet de m’autoriser moi-même d’accepter le pardon total de mon Je suis.

J’étais un homme assez merdique à certains moments, donc ce n’était pas facile de m’autoriser le pardon. C’est ce que j’ai fait, et soudain, j’ai été illuminé. Merde, je ne peux même pas croire que je vous dis ces mots. Je suis Éclairé. Et mort aussi ! « 

Nous nous sommes arrêtés un instant.  Je pouvais sentir Sart revivre sa récente expérience de la réalisation, puis la mort.

– « Je n’avais pas prévu d’y aller », a-t-il poursuivi au bout d’un moment, « en fait, je n’y ai jamais vraiment pensé, parce que je pensais que la plupart des autres, deviendraient Réalisés avant moi. Quand Adamus ( guide spirituel) nous a demandé si nous voulions rester ou partir, je n’y ai jamais beaucoup réfléchi parce que je pensais que ce serait dans longtemps avant de « traverser le pont ». 

Sart m’a dit qu’il avait pleuré plusieurs fois au cours des deux semaines suivant sa Réalisation.
Les larmes concernaient la libération d’océans de tristesse, une tristesse pour toutes les souffrances qu’il avait choisies.
Il a pleuré de savoir à quel point il avait rendu sa vie rude, et combien il a combattu son dragon. 

Les larmes étaient parce que maintenant il se rendait compte que c’était si inutile.

– « J’étais en train de pelleter de la terre dans ma cour. Le plus drôle, c’est que je n’avais vraiment pas besoin de pelleter la terre. J’avais un équipement électrique que j’aurais pu utiliser pour le faire, mais je devais sortir et faire quelque chose de physique, je devais sortir de mon mental parce que je n’acceptais toujours pas pleinement que j’étais éclairé. J’étais en train de pelleter de la terre quand soudain je ne pouvais plus sentir la pelle porter quelque chose. La terre ne pesait rien. La pelle et la terre se déplaçaient, comme si elles me servaient, sans que j’aie besoin de faire quoi que ce soit. C’était comme quelque chose d’un film de Harry Potter. Ensuite, ce que je sais c’est que je flottais dans les airs, pendant que la pelle et la terre se déplaçaient toutes seules. Je ne me suis jamais senti si bien avec mon corps. Je pétais de rire et j’avais hâte de dire à mes amis Shaumbra ce que j’avais expérimenté. Et puis c’est arrivé. 

J’ai vu mon corps entrer dans la maison. C’était bizarre, de me voir marcher dans la maison et prendre un verre de jus ou d’eau, je ne sais pas. Et puis, j’ai vu mon corps tomber sur le sol. Tout était en super ralenti. je pense qu’il a fallu 5 minutes pour que mon corps tombe au sol. C’était cool de regarder. Mais après ça m’a frappé. Mon corps était mort. Oh merde ! « 

Sart a expliqué qu’il pensait qu’il « devrait » « retourner » dans son corps, mais il ne pouvait tout simplement pas le faire. C’était plus comme s’il ne voulait pas vraiment le faire.
Il n’y avait ni besoin ni envie d’y retourner. Il était maintenant Réalisé, et il n’y avait pas grand-chose à y retourner

Geoffrey :
J’ai dit à Sart que j’étais triste de ne plus jamais le revoir dans un atelier et que j’étais un peu irrité qu’il nous ait quitté. Tout ces ateliers n’étaient-ils pas pour rester sur Terre comme Maîtres Réalisés ?

– « Adamus en parle depuis des années », a averti Sart, quand vous aurez la Réalisation, vous vous demanderez s’il faut rester ou partir. Je n’y ai jamais porté beaucoup d’attention, donc je n’étais pas préparé. Si vous voulez rester, prenez la décision maintenant pour que vous n’ayez pas ce moment « Oh merde, je suis mort ! » comme je l’ai fait. Et ayez un objet de reconnexion ou une phrase pour vous rappeler de rester. « 

(L’objet de reconnexion peut être un bijou préféré, une photo précieuse, une œuvre d’art, un animal de compagnie, une personne, l’énergie vous permettra un retour en toute sécurité.)

– « Peut-être que c’est le but de ma disparition prématurée », a réfléchi Sart, que je peux être un exemple pour d’autres, qui vont être éclairés bientôt, de ce qu’il ne faut pas faire. En disant à tout le monde d’être clair sur le fait de rester et d’ avoir un objet de reconnexion, ils ne se retrouveront pas soudainement illuminés (illuminé et mort)  » Sart éclata de rire à son nouveau mot « illuminé-mort. »

J’ai fait le point avec Sart quelques jours plus tard. Il commençait déjà à changer. 
Il y avait beaucoup plus de diamants que de « bruts » pour lui maintenant.

– « Tu ferais mieux d’écouter Adamus ! », s’exclama-t-il avec un grand sourire, ce qu’il dit est vrai, tout ce qu’il dit, chaque morceau. J’ai douté de certaines choses qu’il a dites, mais nom d’un chien maintenant je sais que c’est comme ça. Et il y a vraiment un Club de « Maîtres Ascensionnés », a-t-il ajouté. J’ai a toujours pensé que c’était quelque chose qu’ Adamus avait inventé pour nous divertir. Mais il y en a vraiment un. Sans blague, ils m’ont tous salué quelques jours après que j’ai passé de l’autre côté. Adamus et Tobias m’ont rencontré à la porte d’entrée et m’ont guidé dans une grande salle de bal où près de 10 000 personnes sont montées. Les maîtres attendaient. Mec, c’est un moment que je n’oublierai jamais ! En fait, ils m’ont laissé entrer dans le club des maîtres ascensionnés. Et devine quoi ? Ils portaient tous mon t-shirt gris « F — Off! »! « 

Sart, vous n’avez probablement pas réalisé l’impact que vous avez eu. Nous espérons que vous continuerez à venir pour nos ateliers mensuels. Faites-nous simplement un signe – quelque chose qui nous fera dire « Oh merde ! »  et nous saurons que vous y êtes.
Pendant ce temps, nous sommes sûrs que vous divertissez et amusez les Maîtres Ascensionnés avec certaines de vos nombreuses histoires.

 

Traduction de l’Anglais « Sart speaks » (environ 90% a été traduit)
Geoffrey Hope – Adamus – Tobias – St Germain – Sart

 

Tout est Un.

Chantal Attia
Physicienne pour la Santé et l’Abondance
« Réaliser l’Union »

Bienvenue !


 

 

 

Vos relations sont votre miroir.

TOUTE relation a pour but pour chaque personne dans la relation de REFLÉTER à l’autre ce qu’elle a besoin de savoir afin de devenir PLUS qui elle est et de laisser partir qui elle n’est pas et/ou ne veut plus être.
Toute interaction que vous avez, quelque soit la personne, a pour but de vous aider à décider, choisir qui vous préférez être et d’agir en accord avec qui vous préférez être.

Les questions à se poser sont donc :

« Qu’est-ce que j’ai EN MOI qui me fait vivre cette situation/cette relation ? »

« Si cela ne me convient pas, qu’est-ce que je peux changer EN MOI pour vivre ce que je veux ? »

Vos relations sont votre miroir.
L’Univers est votre miroir.

Tout est Un.

Chantal Attia

Mon corps répond à mes pensées

Un ARBRE c’est environ 50 % de carbone, 42 % d’oxygène, 6 % d’hydrogène, 1 % d’azote et 1 % de minéraux.

Un HUMAIN c’est environ 18% de carbone, 65% d’oxygène, 10% d’hydrogène, 3% d’azote, 1,5% de calcium, 1% de phosphore et 1,5% de 41 autres minéraux.

SANS cerveau, un HUMAIN ne serait pas un humain.

Ce qui nous différencie des arbres et des pierres c’est que nous avons un cerveau pour PENSER justement.

Et c’est NOS PENSEES qui commandent TOUTES nos fonctions, sinon dans le langage populaire on dit de quelqu’un qui ne peut plus utiliser son cerveau que c’est un « légume »(soit que le cerveau soit endommagé, soit que l’individu soit dans le coma, donc de fait dans l’incapacité d’utiliser son cerveau – comme ses jambes, comme ses bras etc..)

Nous avons le POUVOIR de choisir CONSCIEMMENT et délibérément nos pensées.

Certaines personnes cherchent comment utiliser 100% du cerveau…

Un de mes amis dit :

Si vous ne changez pas vos pensées, vous n’utilisez pas votre cerveau.

Un autre de mes amis dit :

Ne cherchez pas à utiliser 100% de votre cerveau, apprenez à utiliser votre Âme, c’est plus utile.

J’aime mes amis ♥ Merci à eux.

« Les amis de mes amis sont mes amis et c’est avec eux que j’ai des projets et que je crée ». Il n’y a pas que Bill Gates pour avoir des amis avec qui avoir des projets et créer. Nous aussi. Et moi je veux créer de la santé et de l’accès à l’Abondance naturelle, partout, pour chacun et pour tout le monde.

 

Mon corps répond à mes pensées.

Mon corps répond à mes pensées et j’ai des bonnes pensées.

Mon corps répond à mes pensées et mes pensées sont bonnes.

Mon corps répond à mes pensées et mes pensées sont aimantes.

Mon corps répond à mes pensées et je m’aime.

Mon corps répond à mes pensées, j’aime mon corps.

Mon corps répond à mes pensées, je suis aimée même si je ne le sais pas.

Mon corps répond à mes pensées, je sais qu’en continuant à entretenir des nouvelles pensées mon corps répond dès maintenant à mes nouvelles pensées.

Mon corps répond à mes pensées je n’ai pas besoin de regarder constamment le changement. Mon corps répond à mes pensées.

Tout est Un.

Les arbres sont nos amis et nous avons besoin d’eux même s’ils n’ont pas de cerveau. A nous de savoir utiliser notre cerveau pour notre bien (pour la flore et la faune aussi qui sont nos aussi).

Ce qui me fait venir à l’esprit la phrase :

Dis-moi comment tu prends soin de tes amis, je te dirais qui tu es.

 

Chantal Attia 

Que devient la graisse perdue pendant les régimes ?

C’est essentiellement par le processus de la respiration que les kilos superflus finissent par quitter l’organisme.  

Ruben Meerman, physicien de formation (qui a lui-même perdu 10 kilos) était obsédé par la question de savoir ce que devenait la graisse qu’il perdait.  La réponse « la graisse se transforme en énergie » ne le satisfaisait pas du tout, pourtant c’est celle que donne de nombreux médecins. « Il faut bien prendre de l’énergie quelque part » disent-ils, « elle est puisée dans le gras ».

En effet cette idée que la graisse se transforme en énergie ou en chaleur, contrevient à la loi de conservation de la masse : celle-ci doit rester identique même en cas de transformation chimique d’un élément.

Les scientifiques,  Andrew Brown qui a aidé Ruben Meerman a se faire publier dans le British Medical Journal,  ont donc traqué chaque molécule lipidique perdue pour connaître son devenir pour conclure que :

la perte de poids est la conséquence de la libération des atomes de carbone, d’hydrogène et d’oxygène contenus dans les cellules graisseuses sous forme de dioxyde de carbone (CO2) et d’eau (H2O)

Résultat : sur 10 kilos de graisse éliminés lors d’un régime, 8,4 kg se volatilisent en dioxyde de carbone (CO2) et sont donc évacués par les poumons. Le reste, soit 1,6 kg, est transformé en eau (H2O) et éliminé par l’urine, la sueur, les larmes et autres liquides corporels.

Cette vidéo en anglais de Ruben Meerman est excellente (les images sont explicites, vous pouvez aussi cliquer sur la petite roue pour avoir la traduction automatique en français). Elle est d’autant plus excellente qu’elle montre bien les éléments et les réactions chimiques à l’oeuvre, ainsi que le principe de conservation de la masse qui est respecté.

 

 

Et cette vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=vuIlsN32WaE

Manger moins, Bouger plus, RESPIRER plus

sont évidemment des bons conseils.

Pourtant, ce scientifique commet la même erreur que tous les physiciens, chimistes et biologistes qui s’intéressent aux questions santé : il ne prend PAS en compte la dimension mentale qui intervient constamment dans la vie de l’être humain et donc de son corps lui-même.

Un être humain n’est pas une pierre justement, un être humain n’est pas que C et O et H justement. 

Un arbre par exemple c’est environ 50 % de carbone, 42 % d’oxygène, 6 % d’hydrogène, 1 % d’azote et 1 % de minéraux (principalement Ca, K, Na, Mg, Fe, Mn).

Un humain c’est environ 18% de carbone, 65% d’oxygène, 10% d’hydrogène, 3% d’azote, 1,5% de calcium, 1% de phosphore et 1,5% de 41 autres minéraux. Mais sans cerveau, cela pourrait être tout aussi bien autre chose qu’un humain.

Sans « cerveau » le corps d’un « être humain » n’est plus celui d’un « être humain », c’est  donc une erreur scientifique d’omettre les processus mentaux en jeu. 

En fait, ce sont les processus mentaux qui sont prédominants sur l’atteinte de ce qu’on veut réaliser dans sa vie aussi bien concernant son corps, que dans tous les domaines de sa vie.

La télé VEUT que vous continuiez à vous sentir moins ……….

« – C’est une très bonne recommandation » répond en commentaire une internaute quand je m’alarme qu’on veut rendre un vaccin obligatoire à des garçons pour le cancer de l’utérus des filles.

« – Quel métier exercez-vous pour affirmer ça ? » est ma réponse.

Je suis chimiste, physico-chimiste précisément (l’union de la chimie et de la physique).

J’ai la formation de ceux qui sont PAYES pour faire les médicaments que vous ingérez, donc. SANS physico-chimiste PAS d’industrie pharmaceutique !

A deux reprises dans deux très grosses entreprises on a voulu me faire dire que des choses étaient de toute sécurité et scientifique alors qu’elles ne l’étaient pas.

J’ai refusé. Je n’ai pas été embauchée.

INCORRUPTIBLE.

Pas grave pour rien au monde je n’aurais trahi mes enseignants et toute la lignée de scientifiques qui ont permis que je le devienne aussi, et tout autant ne pas mériter la CONFIANCE des gens dans ce que je dis et fais, non seulement dans mon travail mais aussi en tant que personne.

Mais les deux ne font qu’un.

Si vous n’êtes pas une PERSONNE honnête alors vous ne serez pas plus un professionnel honnête.

C’est donc d’abord la PERSONNE et ensuite le métier.

Ça, c’est qui je suis, intègre, honnête. « Droite comme un I » (disait un membre de ma famille que ma droiture gênait apparemment…)

Je pense que les gens font naturellement CONFIANCE et qu’ils ne faut pas trahir la confiance.

Je pense qu’une société saine c’est une société où nous pouvons avoir CONFIANCE les uns dans les autres.

Pendant cette crise, voyant des gens faire n’importe quoi avant de parler j’annonçais « je suis chimiste ». Je pensais qu’on allait m’écouter, parce que moi quand quelqu’un est professionnel, je l’écoute avec attention, je lui pose des questions, je veux en savoir plus, j’en profite, je profite de la chance que j’ai.

Mais ce n’est pas ce qui se passait.

Je ne comprenais pas pourquoi on ne m’écoutait pas alors que j’avais la qualification requise.

Et puis avec votre remarque « c’est une très bonne recommandation » sur un sujet sur lequel vous n’avez aucune qualification j’ai compris.

Vous avez peur comme tout le monde.

Vous regardez la télé comme tout le monde.

Vous n’avez pas les qualifications requises comme beaucoup de gens.

Et vous avez un problème de VALEUR comme beaucoup de gens, parce que nous vivons dans une société où on fait croire aux enfants dès leur plus jeune âge que leur valeur dépend de leurs études et de leurs diplômes.

Alors vous vous sentez moins que ……. alors que c’est FAUX, mais vous ne l’avouerez pas, parce que PERSONNE ne veut (s’) avouer qu’il se sent moins et c »est normal parce que ce n’est PAS naturel, parce que c’est FAUX, PERSONNE n’est moins. Et vous êtes pris à votre propre piège parce que tant que vous ne vous avouez pas que vous pensez que vous vous sentez moins vous ne pouvez pas entendre « hey, c’est FAUX, tu n’es PAS moins ! C’est impossible »

MAIS VOUS REGARDEZ LA TÉLÉ.

Et vous CROYEZ ce qu’on vous dit.

Mieux vaut CROIRE la télé que reconnaître « je ne sais pas »…….. LE problème c’est que la télé ce n’est PAS de la science c’est du BUSINESS, la télé « c’est du temps de cerveau disponible » pour vous VENDRE du coca-cola.

LE problème c’est que le Dr… C. qui anime l’émission de santé X… est ANIMATEUR télé pas scientifique et que lui aussi il est PAYE pour VENDRE quelque chose.

Et comme la télé sait bien VENDRE, vous OUBLIEZ que le but de la télé c’est de vous VENDRE quelque chose.

Et vous finissez pas CROIRE que les gens de la télé sont vos AMIS. Vous finissez par CROIRE que les gens de la télé sont vos amis. Vous finissez par CROIRE que les gens de la télé sont vos amis.

NON, les gens de la télé ne sont PAS vos amis : ils TRAVAILLENT.

Ils sont PAYES pour faire quelque chose, ils sont comme vous dans vos entreprises, les gens de la télé font ce que leurs chefs leur dit de faire, parce que s’ils ne le font pas…. ils ne sont pas embauchés (voir mon expérience ci-dessus).

Mais VOUS vous avez oublié tout ça, parce que vous venez de voir la gentille Sophie D. qui fait une si jolie émission « Affaire conclue » (!) c’est le jackpot : une émission qui VEND de la VENTE ! Et tous les ANIMATEURS sont gentils, et tous ceux qui viennent vendre leurs objets, y vont exprès pour voir « Sophie qui est si gentille ». Elle fait partie de la FAMILLE.

Tous les jours, ils ont rendez-vous avec Sophie. Ils l’aiment tellement, l’ANIMATRICE télé.

Et puis il y a un problème de SANTE.

Et vous CROYEZ ce qu’on vous dit à la télé.

C’est la famille non ?

Vous avez OUBLIE que la télé c’est fait pour VENDRE.

La télé VEUT que vous vous sentiez « moins ………. » parce que si vous ne vous sentez pas « moins…. » vous n’achèterez PAS le déodorant « qui fait tomber la fille dans mes bras », vous n’achèterez PAS le régime « qui me fera ressembler à une femme des magazines », vous n’achèterez PAS le paquet de céréale « qui fait de si jolis enfants si joyeux et en bonne SANTE », vous n’achèterez PAS ce médicament qui vous permettra de mieux dormir la nuit, parce que vous dormez mal mais pour rien au monde, vous n’avouerez que « vous vous sentez moins…. » et c’est ce que VEUT la télé.

La télé VEUT que vous continuiez à vous sentir MOINS.

Et c’est un mensonge, PERSONNE n’est « moins…. », mais vous le ne savez pas, vos propres parents vous ont faire croire que pour que vous n’aurez de la valeur qu’une fois que vous serez comme ceci ou que vous aurez tel diplôme….

La télé VEUT que vous VENDRE quelque chose.

Pourquoi pensez-vous qu’on a autorisé les coupures de pub PENDANT les films ?

Et puis il y a un problème de santé.

Et vous CROYEZ ce qu’on vous dit à la télé.

Il est si gentil le présentateur du journal, c’est la FAMILLE !

Et moi, avec mes diplômes, dehors, quand je vous dis « eh ! cela ne sert à rien » en pensant que vous me poserez des questions, en fait j’appuie sur VOTRE bouton « je n’ai pas le diplôme, je ne suis pas assez bien… je suis moins », cela n’a RIEN à voir avec moi, au contraire je veux rendre service, c’est VOTRE bouton, celui de « pas de valeur » que la télé VEUT que vous conserviez.

-« Qui tu es pour ME parler ? » me faites-vous comprendre.

Je ne fais pas partie de la FAMILLE !

En effet je ne fais pas partie de la télé dont le seul but est de vous VENDRE quelque chose et qui VEUT que vous continuiez à vous sentir « moins…. »

Voilà comment la télé, les laboratoires pharmaceutiques et Bill Gates réussissent à vous VENDRE ce qu’ils veulent EUX, voilà comment ils réussissent à mettre au pas des milliards d’individus pour une seule raison : la télé VEUT que vous continuez à vous sentir « moins …. « 

TANT que vous vous sentez « moins…. » ils gagnent et engrangent des milliards en vous VENDANT des choses dont vous n’avez PAS besoin mais vous y CROYEZ… parce que la télé c’est la famille et vous vous sentez « moins… » etc etc

Dans la famille dans laquelle je suis née, j’ai toujours eu un problème avec mes frères et sœurs.

Je ne comprenais pas pourquoi. Je réussissais facilement et j’ai eu mes diplômes mais je prenais soin de ne pas m’en vanter pour ne pas que mes frères et sœurs croient que je me sentais supérieure parce que je réussissais facilement.

J’étais toujours respectueuse.

Et pourtant j’étais maltraitée : on m’accusait toujours de tout.

Je n’y comprenais rien.

Jusqu’à ce que pour continuer à ME respecter et VOUS respecter je sois obligée de couper le ponts avec la famille dans laquelle je suis née.

J’ai pensé : « ce n »est pas grave, je perds peut-être une dizaine de personnes, mais je vais entrer dans une famille plus grande de plusieurs milliards d’individus, MA famille humaine ».

Mes frères et sœurs se sentaient « moins ….. » mais pour rien au monde ils se l’avoueraient parce que oui, PERSONNE N’EST MOINS, je le savais, pas eux.

Et je ne savais pas qu’ils ne savaient pas.

PERSONNE n’est moins.

La télé n’est PAS votre famille.

Le but de la télé n’est PAS de vous aimer mais de vous VENDRE quelque chose.

La CONFIANCE les uns envers les autres c’est ce dont nous avons besoin.

Et c’est ce que la télévision dont le but est de VENDRE veut que nous nous coupions les uns les autres.

La CONFIANCE c’est la SÉCURITÉ.

Cette confiance, cette sécurité ne peuvent s’installer que si vous savez que vous n’êtes PAS « moins … », ce n’est pas une question de diplôme, pas une question d’argent, pas de question de couleur de peau, ni de sexe, ni de statut social, c’est votre valeur NATURELLE innée INESTIMABLE.

Le monde change.

Et moi, je continuerais à chanter ma notre haut et fort, pour TOUS les membres de ma famille.

« L’Humanité est ma famille, la Terre est ma patrie »

Tout est Un.

Chantal Attia

« Réaliser l’Union »